Acceuil / Actualités / SGP – Appel à Projets 2020 – 7ème Phase Opérationnelle – Renforcement des Capacités des Associations

SGP – Appel à Projets 2020 – 7ème Phase Opérationnelle – Renforcement des Capacités des Associations

Vues : 0

PNUD

Le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) a été créé en 1991 pour s’attaquer à des problèmes environnementaux à caractère mondial, et ce dans le cadre d’une démarche globale de développement durable. Il supporte en l’occurrence des projets dans les domaines de la préservation et de l’utilisation durable de la biodiversité, de la lutte contre les effets du Changement Climatique, de la protection des Eaux Internationales, de la lutte contre la dégradation des terres, et de la réduction des Effets des Polluants Organiques ;
• Son appui se fait essentiellement en renforçant la capacité dans les pays
bénéficiaires, et en influençant le comportement des gouvernements, des organisations non gouvernementales (ONG), des Organismes de la Société Civile (OSC), et autres institutions et parties prenantes ;
• Partant de la conviction que la résolution efficace des problèmes de l’environnement mondial passe par la recherche de solutions locales, le FEM a mis en place dès sa deuxième année de mise en œuvre (1992), le programme de Micro-Financements (PMF/FEM) ;
• Ce programme portant sur les mêmes domaines focaux du FEM cités plus haut, a pour objectif fournir aux ONG et OSC des subventions pour leur permettre de contribuer efficacement à relever les défis environnementaux globaux tout en répondant aux besoins locaux du développement durable. En Algérie, le programme mis en œuvre par le PNUD et exécuté par l’UNOPS, a démarré en l’an 2012 et a apporté à ce jour un support technique et financier à 35 projets à travers le pays;
• Le PMF/FEM articule son intervention autour de trois axes stratégiques majeurs qui sont :
– La Participation : l’adhésion et l’implication des bénéficiaires depuis la conception du projet, à sa mise en œuvre et à l’appropriation par les populations des résultats et impacts ;
– Le Partenariat : le partage d’expériences, le développement de complémentarités et de synergies, la mobilisation des ressources complémentaires… ;
– Le Programme (concentration géographique et/ou thématique) qui consiste à financer un groupe de projets dans une zone géographique donnée afin de créer des synergies (complémentarités entre eux, meilleurs résultats, meilleur impact) .
• Depuis son lancement à l’échelle mondiale, le PMF/FEM a conduit, à la suite d’une première phase dite pilote (1991-1994) à ce jour, Sept phases opérationnelles : OP1-OP2- OP3-OP4-OP5-OP6 et OP7. Chaque Phase Opérationnelle, correspond à un cycle du FEM et dure 04 ans. Le démarrage de la mise en œuvre de chaque phase opérationnelle est conditionné par, l’élaboration -selon une approche participative et concertée- au niveau de
chaque pays, avec le concours du Comité National de Pilotage et du PNUD, d’un Document de Stratégie Nationale du Programme. Ce document, fournit les grandes orientations et les stratégies de l’exécution des activités du Programme dans le pays concerné, au cours des quatre années d’un cycle.
Cet appel à projets est le premier de la septième phase (OP7) et a pour objectif de renforcer les capacités des associations en matière de gestion de cycle de projets dans le domaine environnemental et d’élaborer des projets ( la formation doit prévoir à la fin un atelier d’écriture de projets) qui s’alignent avec le cadre légal national et la stratégie nationale du
PMF/FEM de l’OP7.

II. Paysage d’intervention :

Le PMF FEM/PNUD concentrera son intervention à l’échelle du paysage spécifique :
Paysage terrestre : « Steppes de l’Atlas Saharien »

Ce paysage couvre tout ou partie des territoires de 6 wilayas steppiques : Naama, El-Bayadh, Djelfa, Laghouat, M’sila, Biskra, sur lesquelles est implanté le Parc Culturel de l’Atlas Saharien. Ce paysage se situe à la limite sud du « hot spot » du pourtour méditerranéen 70% des fonds seront destinés aux associations actives dans le paysage cité ci-dessous, les 30% restant pour des projets innovants d’en dehors de cette zone.

III. Objectifs et résultats prévus de l’appel à projets:

L’objectif global de cet appel à projet est de soutenir un projet de renforcement de capacités des cadres associatifs représentants de la société civile œuvrant dans le domaine de l’environnement dans le but d’élaborer des initiatives locales qui permettront de promouvoir des approches intégrées (biodiversité, changement climatique et gestion des terres), inclusives et novatrices de conservation du patrimoine naturel.
Objectif du projet : Appuyer -dans le cadre d’un processus de formation de GESTION DE CYCLE DE PROJETS + UN ATELIER D’ECRITURE DE PROJETS- le développement d’initiatives (projets associatifs) s’alignant avec le cadre légal national et la stratégie pays du PMF/FEM pour la septième phase
opérationnelle.

Qui peut soumettre un projet

Cet appel à projet est ouvert aux organismes de la société civile algérienne (associations) .
Les projets peuvent provenir de tout le territoire national et seront examinés selon les critères d’éligibilités des projets PMF/FEM.

Critères d’éligibilité :

Les propositions de projets doivent : – Prendre en considération le contexte environnemental national ; – Être cohérentes et stratégiques ; – Adopter l’approche participative lors de la conception, de la mise en œuvre et de l‘évaluation des projets ; – Prendre en considération l’approche genre et impliquer les jeunes ; impliquer les personnes en situation de handicap. – Faire l’objet d’un cofinancement équivalent à au moins 20% du coût du projet global. – COVID-19 : Les mesures et le protocole sanitaires de prévention contre le Covid-19 doivent être pris en considération tout le long du processus d’élaboration et de la mise en œuvre du projet et doivent être scrupuleusement respectés ( il est à noter que les mesures sanitaires doivent être reflétées dans l’estimation budgétaire du projet également)
Budget L’octroi de subventions dans le cadre de cet appel à projets suivra les lignes directrices opérationnelles du PMF FEM, et le montant maximal ne doit pas dépasser la limite de 50.000 USD. Le plafond de financement ne sera accordé qu’à des projets ayant une portée importante. La moyenne
de financement est de 35.000 USD.
Le PMF/FEM applique le principe du cofinancement entre les partenaires pertinents du projet (y compris l’apport de l’ONG, le bénévolat..). Un cofinancement (en nature et en espèces) de 20% est exigé.

Durée des projets

La durée de projet ne doit pas dépasser 3 mois.

Modalités de soumission

Les propositions complètes doivent être reçues par la coordinatrice nationale du PMF au plus tard le 30 Novembre 2020, à 18h00, par email à l’adresse suivante : rahimac@unops.org et/ou par voie postale à l’adresse suivante : PMF FEM, 41 Rue Mohamed Khodi El Biar, Alger.
Le dossier de candidature est composé des éléments suivants :
1. Le formulaire de projet ci-joint dûment complété  
1. Le dossier relatif à l’association :

 Une copie de l’agrément de l’ONG

 Le PV des 2 dernières assemblées générales tenue par l’ONG

 La liste des membres du bureau Chaque ONG ne peut présenter qu’une seule proposition de projet. Les associations ayant un financement PMF/FEM en cours ne sont pas éligibles.

Modalités de sélection :
Toutes les propositions éligibles reçues seront présentées au Comité National de Pilotage du PMF/FEM, unique instance qui statue sur l’octroi de financement, pour examen et approbation.
Seules les ONGs présélectionnées seront contactées.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Rahima CHEHIH, coordonnatrice nationale, Programme de Micro-financement du FEM, Algérie
rahimac@unops.org

Et consulter l’appel via ce lien : https://bit.ly/38vcwTg

 

 

 
 
 

A propos admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *