Acceuil / Nos Actions

Nos Actions

1. Fonds d’appui

Plusieurs fonds d’appui ont été déployés pour soutenir 146 projets entre 2008 et 2016. Ils sont complétés par 40 projets dont la mise en œuvre s’achèvera en 2019. Tous ces fonds fonctionnent avec une méthodologie commune qui assure à la fois la transparence et l’équité dans la sélection des projets, la recherche de qualité de ceux-ci et fait appel, dans cette perspective, aux compétences des associations membres, des Directions de la Jeunesse et des Sports (DJS) et des Assemblées Populaires Communales (APC).

Il est destiné aux associations les plus expérimentées actives dans les domaines de l’enfance et de la jeunesse. Les projets mis en œuvre soutiennent leur professionnalisation en ayant une action structurante sur l’association dans son ensemble. Ainsi 45 projets ont été cofinancés depuis 2008 dont 21 en partenariat algéro-français et, en 2018, 10 nouveaux projets sont en cours de mise en œuvre dans le cadre de ce fonds d’appui.

Ce fonds était destiné à accompagner l’émergence de petites associations locales qui souhaitent développer des initiatives au bénéfice des enfants et des jeunes de leurs territoires. Le FAIL a pu être développé grâce au soutien des services déconcentrés de l’Etat et notamment des Directions de la jeunesse et des sports (DJS) et des APC des territoires de Constantine, d’Oran, de Bouira, d’El Oued, de Béjaïa et de Biskra. En 2018, le FAIL a évolué et a été remplacé par le Fonds d’Appui à l’Action Associative Locale, FAAAL. Dans le cadre de ce fonds, 8 initiatives destinés à favoriser le développement local sont soutenues.

Il est destiné à encourager et favoriser l’expression citoyenne de jeunes et en 2018, 12 nouveaux projets sont en cours de mise en œuvre.  Des projets sur la citoyenneté active, la participation des jeunes, l’environnement, l’animation socio-culturelle… Ce fonds a la particularité de soutenir des collectifs de jeunes non constitués en association.

 

Il est destiné à favoriser la mise en réseau d’associations algériennes et françaises sur des enjeux participatifs et des actions de plaidoyer au plan local et national sur trois thématiques : enfance et droits, jeunesse et citoyenneté et utilité sociale des associations. Au total, 16 projets ont été soutenus dans le cadre de ce fonds d’appui et 11 nouveaux projets sont en cours de mise en œuvre.

 

2. Animations collectives

Les initiatives développées par les membres et accompagnées et soutenues par Joussour sont utilement complétées par des activités d’animation thématiques et régionales destinées à renforcer les capacités individuelles et collectives des associations en développant :

1. Des formations à la gestion du cycle de projet ou bien encore, à la gestion administrative et financière.

2. Ces formations sont complétées par des bilans collectifs des initiatives mises en œuvre dans le cadre des fonds.

3. Des rencontres dites régionales et pluri-acteurs,

4. Un processus de capitalisation participatif et continu et des actions de communication (animation du site Internet pcpalgerie.org et newsletter) sont mises en œuvre.

En France, des manifestations publiques sont également organisées et permettent de valoriser le travail de partenariat et l’engagement des acteurs associatifs algériens et français. Ces temps d’échanges publics permettent également de valoriser les effets, importants et positifs, que ces échanges entre acteurs associatifs des 2 rives ont sur les territoires en France.

3. Valorisation de l’utilité sociale de l’action associative

  • Stratégie de communication

Ensemble d’outils et de dispositifs visant à valoriser l’action des membres du programme afin d’augmenter leur aura auprès des publics cibles et des acteurs institutionnels, ainsi que de diffuser une image positive et valorisante de la société civile : site web, page facebook, album photo du mois, newsletter mensuelle…

Ce chantier est soutenu par l’animation d’une commission consultative sur la stratégie de communication.

  • Film sur l’utilité sociale

Ce film de 50 minutes met en avant un ensemble d’acteurs associatifs à travers tout le territoire pour raconter leur expérience, leurs défis et les bonnes pratiques qui leur ont permis de se démarquer aujourd’hui comme de véritables modèles.

Film sur l’engagement de la jeunesse

Il mettra le spot sur divers jeunes ayant différents profils et backgrounds mais un point commun : une volonté d’améliorer la société dans laquelle ils vivent. Qu’ils soient membres d’associations, professionnels, ou juste bénéficiaires, ces jeunes croient dans l’action positive.

  • Exposition Photo

Pour accompagner les différentes activités de valorisation, le programme compte commander une série de clichés qui montrent l’action associative dans toute sa richesse et sa pluralité. Cette exposition photo sera itinérante.

4. Études et capitalisations

En outre, dans le cadre de Joussour, une attention constante est portée à la formalisation des savoirs et apprentissages et des alliances et dialogues sont, notamment, engagées avec le monde de la recherche et les acteurs économiques. C’est ainsi que plusieurs études d’intérêt général ont ainsi été produites depuis 2007 :

  • Référentiel des dispositifs de protection de l’enfance en Algérie.
  • La place des jeunes dans les associations.
  • Les besoins et attentes des associations algériennes.
  • Manuel pour la pratique associative (édité en langues arabe et française) avec le soutien de la Fondation Friedrich Ebert.
  • État des lieux de la responsabilité sociétale des entreprises en Algérie : quel soutien aux acteurs associatifs ?
  • Des rapports de capitalisation.

Diagnostic sur les pratiques de communication des associations Algériennes

D’ici à 2019, un diagnostic portant sur la communication externe des associations ainsi qu’un recueil destiné à valoriser l’engagement associatif viendront compléter ces publications.

  • Recueil sur des parcours d’acteurs associatifs

Une série de portraits sur des acteurs associatifs qui depuis des années agissent au quotidien pour renforcer et valoriser le mouvement associatif.

5. Construction de l’avenir

Depuis 2016, un processus participatif rassemble régulièrement l’ensemble des membres de l’Assemblée plénière afin d’échanger sur le futur de Joussour et sur les productions de la commission Joussour Avenir composée de membres de l’Assemblée plénière. C’est ainsi qu’en avril 2018, à Oran, les membres de Joussour ont adopté par vote et à l’unanimité, le futur objet social de Joussour qu’ils avaient collectivement co-construit. La commission élue poursuit actuellement ses travaux et ce processus de réflexion et de construction de l’avenir devrait aboutir d’ici à 2020.