Acceuil / Fonds d’Appui aux Projets (FAP)

Fonds d’Appui aux Projets (FAP)

Hits: 29

Le Fonds d’Appui aux Projets (FAP) est l’un des premiers instruments à avoir été mis en place pour renforcer les capacités d’associations n’ayant pas de grandes chances d’accéder à des financements internationaux. En effet ce fonds soutient, comme par le passé,  les associations membres de Joussour les plus expérimentées  ayant une bonne capacité de gestion, dont il entend l’accompagnement à la professionnalisation ainsi qu’une incitation au dialogue avec les pouvoirs publics et à l’aménagement d’espaces de concertation avec ces derniers.

Les objectifs du fonds :

  • Accompagner la professionnalisation des associations expérimentées membres de Joussour en renforçant leurs capacités, leurs surfaces opérationnelles, leur crédibilité, leurs bases sociales, l’élargissement et/ou la consolidation de leurs partenariats pluri acteurs (OSC, pouvoirs publics, monde de la recherche et acteurs économiques) locaux et/ou nationaux et/ou internationaux ;
  • Favoriser la mise en œuvre de dispositifs innovants de prise en charge de l’enfance et de la jeunesse vulnérable et valoriser leur utilité sociale à l’échelle locale, et/ou nationale et/ou internationale ;
  • Soutenir la valorisation des savoirs et expertises acquis et leurs diffusions grâce à la mobilisation des membres dans des espaces d’échanges entre pairs et/ou la formalisation de ces savoirs et apprentissages ;
  • Valoriser l’action associative, son utilité sociale et sa reconnaissance par les populations bénéficiaires de son action, par les pouvoirs publics locaux et/ou régionaux et/ou nationaux et par les acteurs économiques.

Les critères d’éligibilités au fonds :

 Des porteurs de projet

  • Les projets soutenus dans le cadre de ce fonds d’appui devront être portés par des associations algériennes membres de Joussour.
  • Les associations membres devront déjà avoir conduit et/ou participé à des actions dans le domaine concerné par la thématique proposée.

Des partenaires éventuels

  • Le partenariat avec d’autres acteurs associatifs et/ou d’autres natures (pouvoirs publics, département de recherche, réseau formel ou informel) n’est pas obligatoire dans le cadre de cet Appel mais constitue un plus.
  • Les partenaires associatifs algériens doivent être agréés dans le cadre de la loi N°12-06 et les partenaires associatifs internationaux doivent être agrées conformément à la réglementation du pays où est basé leur siège social.
  • Ne sont reconnus comme partenaires dans le cadre du projet, que les organismes ayant dument renseigné, signé et cacheté la déclaration de partenariat en annexe au formulaire de demande.

Des projets proposés

 Les projets proposés au soutien du FAP devront :

  • S’inscrire dans les objectifs du Fonds ;
  • Contribuer à la réalisation de projets aux impacts effectifs dans les domaines prioritaires du programme, enfance et jeunesse, gouvernance inclusive et dialogues pluri acteurs (pouvoirs publics et/ou monde de la recherche et/ou secteur économique) ;
  • Accompagner la “professionnalisation” des associations algériennes, par le renforcement de leurs capacités, de leur notoriété et par l’échange entre pairs (bureaux associatifs et techniciens) ;
  • Encourager des partenariats durables entre associations algériennes et entre associations algériennes et des organisations de la société civile française, européenne et/ou de la zone MEDA (Euro-méditerranéenne) ;
  • Favoriser les synergies entre les différentes parties prenantes intervenant dans les domaines de l’enfance et de la jeunesse, à travers des partenariats, réseaux ou plateformes pluri-acteurs au niveau local, national et/ou international ;
  • Valoriser l’action associative, son utilité sociale et sa reconnaissance par les populations bénéficiaires de l’action et/ou par les services déconcentrés de l’Etat, l’administration et les pouvoirs publics locaux et/ou nationaux et/ou internationaux et/ou les acteurs de la recherche et/ou les acteurs économiques.

L’enveloppe du fonds (avec cofinancement) :

Le FAP est doté d’une enveloppe financière globale de 100 393 748 DZD soit 850 000 € au taux de change appliqué à cet Appel. Le taux de change appliqué à cet Appel est de 118,110292  DZD = 1 € soit le taux de change moyen des 6 derniers mois appliqué par l’Union européenne.

  • Le budget global minimum d’un projet est de 1 771 654 DZD soit 15 000 €
  • Le budget global maximum d’un projet 9 448 823 DZD soit 80 000 €
  • Le financement par le Fonds ne peut excéder 55 % du total du coût de l’action.
  • Les associations porteuses du projet cofinancent au moins 45 % du budget global du projet à raison d’un minimum de 35 % d’apport en espèce et d’un maximum de 10 % d’apport valorisé.
  • Un cofinancement national[1] à hauteur de 10 % minimum du budget global est exigé.

Durée des projets :

La durée de mise en œuvre des projets doit être entre un minimum de 12 mois et un maximum de 16 mois.

Documents de l’appel à projets :

 

[1] Sont considérés comme cofinancements nationaux, les fonds publics algériens (APC, APW, Ministères, Services déconcentrés de l’Etat – DJS, DAS, DDC..), des subventions provenant d’entreprises algériennes, des dons de citoyens et/ou des cotisations des membres de l’association porteuse et de ses partenaires algériens.