Acceuil / Actualités / Actualités des membres / Photoreportage : la pépinière pour le développement des plantes médicinales

Photoreportage : la pépinière pour le développement des plantes médicinales

Le 15 Avril 2018, le chargé de mission sur le suivi des projets du Fonds d’Appui des Actions Associatives Locales (FAAAL) ainsi que le chargé de mission valorisation de l’utilité sociale (communication) ont rendu visite à l’association pour la Protection de l’Environnement (APE) d’Azzazga (Tizi-Ouzou).

L’objectif était de faire un point sur le projet FAAAL financé par le programme et qui s’intitule « pépinière pour le développement des plantes médicinales ». Pour rappel, les objectifs tracés sont :

  • Créer une pépinière pour permettre aux écoliers, collégiens, lyciens, universitaire, citoyens, femmes au foyer de connaitre, découvrir et de familiariser avec le patrimoine ancestral curative des plantes.
  • Développer l’importante sociale, culturelle, écologique et scientifique quant à l’utilisation quasi générale des plantes médicinales à travers leurs vertus, produites sur place et au moindre coût.

Le projet a démarré en trombe en Janvier, quand les membres de l’association ont commencé à tisser le réseau des partenaires qui allait être mobilisé sur le projet : l’Institut De Technologie Moyen Agricole Spécialisé (ITMAS), l’Institut National de la Recherche Forestière (INRF) mais également les APC des régions touchées par le projet. Un partenariat société civile, monde de la recherche et pouvoirs publics complémentaire.

L’APE a organisé des sessions d’informations et de sensibilisation auprès des publics cibles mais également des médias ce qui a résulté sur une visibilité importante au niveau locale mais par la suite, nationale. L’APE visait 35 apprenants sur la wilaya de Tizi-Ouzou, ils touchent aujourd’hui plus de 102 apprenants de plusieurs wilayas encadré par 2 professeurs de l’ITMAS et l’INRF.

Il y a eu plusieurs sessions de cours théoriques sur l’identification des plates et de leurs vertus, qui se sont suivies de séances pratiques sur le terrain et de visite de terrain ont été organisé pour reconnaitre les plantes dans leur milieu naturel (foret/ école, montagne, plaine…). In fine, les apprenants ont réalisé un herbier complet des plantes médicinales de la région.

3 conférences ont été organisé également dans les communes avoisinantes à Azzazga avec la population local

e, les apprenants et les pouvoirs publics. L’apprentissage intergénérationnel entre les vielles des villages ayant un longue expérience pratique des plantes médicinales et les apprenants du projet avec leurs connaissances théoriques a été observé.

Durant l’ultime mois du projet, l’association va finaliser la réalisation du jardin botanique et espère pouvoir mettre en vente les plantes médicinales cultivées. La pérennisation des acquis de cette initiative est palpable puisque l’association compte élargir la formation à de nouveaux publics.

A propos admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *