Acceuil / Actualités / LA CULTURE ET LE HANDICAP : Seuls, nous réalisons peu, Ensemble nous faisons beaucoup

LA CULTURE ET LE HANDICAP : Seuls, nous réalisons peu, Ensemble nous faisons beaucoup

Hits: 42

La pratique d’une activité artistique ou culturelle est créatrice de lien social.

L’accès à la culture dans l’espace public pour les personnes en situation de handicap est peu facilité, cependant, les personnes handicapées et en particulier les jeunes aspirent à être des acteurs de culture comme les autres et ne sauraient être cantonnées à un simple rôle de spectateurs.

Afin de positionner les jeunes en situation de handicap comme des acteurs de culture, un projet porté par l’Association des Parents d’Enfants Infirmes Moteurs d’origine Cérébrale (APIMC) de Sétif et soutenu par Joussour dans le cadre du  Fonds d’Appui Aux Initiatives Jeunesse a été mis en œuvre et a facilité la participation des jeunes en situation de handicap à la vie culturelle et récréative.

Ce projet a permis à l’Association d’acquérir des compétences pour répondre aux exigences de prise en charge de personnes handicapées, de contribuer au développement des compétences personnelles de jeunes en situation d’handicape et de diffuser  cette expérience de l’association des Parents des Personnes Infirmes Moteurs d’origine Cérébrale Sétif dans l’éducation artistique et culturelle à d’autres Wilayas, à Constantine, Batna et Béjaïa.

Seuls, nous réalisons peu, Ensemble nous faisons beaucoup, vers l’intégration artistique et culturelle des personnes handicapées. C’est ce que souligne ce projet associatif, fruit de la contribution avec des associations partenaires à Sétif, Bejaia, Batna et Constantine dont une est aussi membre du Programme Concerté Pluri-Acteurs Algérie Joussour comme l’Association WAFA de  Constantine.

A propos admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *