Etudes et sources ouvertes

Typologie des modèles de ressources financières des associations

Pour accompagner les associations (françaises) dans l’évolution de leurs modèles socio-économiques, Le Mouvement associatif publie une typologie de modèles de ressources financières des associations.

Fruit d’un groupe de réflexion multi partenarial réunissant depuis 2009 dix structures associatives d’accompagnement des associations, cette typologie (fichier PDF ci-dessous) vise à aider les instances de pilotage associatif à faire les choix pertinents et apprécier la cohérence des différentes ressources mobilisables selon les priorités de l’association, son identité et son mode d’organisation.

« La crise profonde implique un changement de paradigme socio-économique fondé sur une autre manière de produire des richesses, plus respectueuse des personnes, des aspirations citoyennes et des territoires. Dans cette nouvelle approche de l’économie, non réductible au seul marché et porteuse d’une autre manière de faire société, le rôle des associations est décisif. Leurs spécificités méritoires, démocratiques et solidaires, en font des acteurs clés, à même de répondre aux aspirations nées de la crise. En se préoccupant de la satisfaction du bien-être individuel et collectif et en contribuant au renforcement du vivre-ensemble, elles proposent des solutions innovantes face aux défis sociétaux.

Pourtant, et paradoxalement, les associations sont aujourd’hui fragilisées par un environnement en profonde transformation. Bien que les attentes sociales et citoyennes se renforcent, la crise raréfie leurs moyens et peut les amener à restreindre leurs activités. Ce contexte fait peser de nouvelles contraintes sur leurs fonctionnements et les obligent à réinterroger leurs modèles socio-économiques. Pour continuer à se développer, elles doivent faire différemment en inventant de nouveaux modèles socio-économiques qui tiennent compte de leur environnement et de ses contraintes.

La publication de cette typologie de modèles de ressources a l’ambition d’accompagner les associations dans ces évolutions nécessaires. En présentant différents modèles de ressources, elle doit permettre à chaque association de se positionner dans l’écosystème associatif et de prioriser plus facilement les leviers financiers adaptés à son activité et aux besoins de son projet associatif. Elle doit être vue comme une étape préalable à la diversification des ressources, cette dernière étant une condition de l’autonomie associative. Face au risque d’une banalisation qui verrait les associations se conformer aux modes de fonctionnements des entreprises du secteur marchand et à celui d’une instrumentalisation qui tendrait à en faire des sous-traitantes, la multi-dépendance des associations mérite d’être affichée et même revendiquée.

Aucune ressource n’étant bonne ou mauvaise à priori, l’objectif de cette typologie est aussi d’aider les instances de pilotage associatif à faire les choix pertinents et apprécier la cohérence des différentes ressources mobilisables selon les priorités de l’association, son identité et son mode d’organisation.

Elle s’adresse donc à tous les dirigeants associatifs qui veulent s’interroger sur leur modèle économique, développer de nouvelles ressources, améliorer leur organisation pour assurer leur développement. Elle intéressera aussi les accompagnateurs du monde associatif ainsi que tous les partenaires publics et privés des associations. »

Brigitte Giraud, Vice-présidente de Le Mouvement associatif en charge des « Modèles socio-économiques »