Lu dans la presse

Société civile : S’outiller juridiquement pour renforcer la défense des droits de l’homme

Selon le quotidien d’El Watan du 14 Décembre 2011, Le siège de l’association Fard (Femmes Algériennes Revendiquant leurs Droits) abrite, les 16 et 17 décembre prochains, « une formation des cadres associatifs aux outils juridiques pour la défense des droits de la personne humaine en Algérie ».

Cette formation sera assurée tour à tour par Messaoud Babadji, juriste de profession, qui introduira la formation par un exposé sur « la question des droits humains », ainsi que Maître Khemisti Farid, avocat au barreau d’Oran, qui animera une conférence ayant pour thématique : « le droit à un procès équitable : opportunités et limites du projet de loi sur l’exercice du métier d’avocat ». Il sera également question d’ateliers qui concerneront des sujets d’actualité nationale ou internationale.

Selon les organisateurs, les acteurs de la société civile expriment « un besoin de formation dans le domaine juridique lié au champ de leur action ». D’où la tenue de cette formation qui se donne pour objectifs de renforcer les capacités des membres de la société civile dans le domaine juridique mais encore de les outiller de méthodes d’interventions juridiques et, enfin, de contribuer « à l’émergence de synergie d’intervention » entre les membres de la société civile.

Akram El Kébir

Vous pouvez, également, télécharger l’article sur le site d’El Watan