Archives anciens

Qui sommes-nous ?

Le Programme Concerté Pluri-Acteurs Algérie (PCPA Algérie) est un dispositif de coopération qui se propose de renforcer le mouvement associatif algérien qui œuvre au bénéfice de l’enfance et de la jeunesse, en appuyant le développement de projets en faveur de ces deux franges de la population et en favorisant l’échange d’expériences algéro-françaises.

Le Programme Concerté Pluri-Acteurs Algérie (PCPA Algérie) est un dispositif de coopération qui se propose de renforcer le mouvement associatif algérien qui œuvre au bénéfice de l’enfance et de la jeunesse.

Cette action, réalisée en partenariat entre une quarantaine d’organisations algériennes et françaises, est soutenue par le ministère français des Affaires étrangères et européennes.

Concrètement, le programme intervient en appui au développement de projets au service de l’enfance et de la jeunesse en Algérie et facilite l’échange d’expériences algéro-françaises.
Il fournit un appui financier en direction des associations ainsi que des actions de renforcement communes (formation, animation de groupes de travail thématiques, organisation de rencontres d‘échanges, capitalisation des expériences, etc).
La diversité attendue des acteurs concernés (institutions publiques nationales ou locales, associations privées) conduit à donner à ce programme une dimension dite pluri acteurs. Les relations existantes ou émergeantes entre associations, comme entre associations et institutions publiques, sont valorisées et promues par ce programme qui privilégie la concertation. D’où la dénomination de programme concerté pluri acteurs.

Les objectifs du PCPA visent à renforcer durablement à la fois l’action des acteurs de la société civile sur le terrain et à améliorer la qualité de leur dialogue collectif avec les pouvoirs publics.

Lancé en avril 2007, le Programme est dans une phase pilote jusqu’au mois de mai 2008. D’ores et déjà, vingt organisations françaises et vingt associations algériennes se sont rencontrées et ont pu échanger sur leurs pratiques. Le souhait de développer des partenariats inter associatifs mais aussi avec les pouvoirs publics algériens, pour agir plus efficacement au service de l’enfance et de la jeunesse, a été affirmé des deux côtés.

Un appui a été apporté à des projets concrets conduits par des associations algériennes à travers le pays. A Constantine, les autorités locales (APC, wilaya) ont apporté un soutien actif au programme. Un Comité mixte de pilotage suit très régulièrement les avancées du programme. Au terme de sa phase pilote, ce programme devrait être développé à partir de 2008 pour une période de quatre ans.

Ce site Internet souhaite rendre visible les activités du programme et valoriser les actions des organisations parties prenantes. Il se veut aussi un outil d’information au service des associations en particulier et de tous les acteurs qui s’intéressent aux problématiques touchant l’enfance et la jeunesse en Algérie.

* Historique

* Objectifs

* Ressources