Actualités

NADA : La constitution doit avoir plus de dispositions relatives à la protection de l’enfant

A l’occasion de la journée internationale de l’enfant, le réseau NADA propose des amendements pour la révision de la constitution en faveur d’une amélioration des dispositions pour la protection de l’enfant.

Le réseau NADA pour 2014 a décidé que le 1er juin, serait une journée de plaidoyer pour une meilleure prise en charge de la sécurité et de la protection de l’enfant.

Sur la base des éléments recueillis, entre juin 2013 et juin 2014, à travers le dispositif ’’Je t’écoute’’ avec son numéro vert 3033, NADA, attire l’attention sur la hausse des crimes contre les enfants et l’augmentation du nombre d’enfants en situation difficile.

Il signale qu’un "système d’alerte et de signalement" en cas de disparition ou d’enlèvement devient plus qu’urgent.

Par ailleurs, le réseau NADA propose des amendements pour la révision de la constitution, en lien avec les dispositions relatives à l’enfant sur le plan législatif et pénal, le droit à la bonne santé et la protection de l’enfant (mendicité, travail précoce, abus sexuels...).

Pour plus d’informations ci-dessous (fichiers joints), le communiqué de NADA.

Portfolio