Le PACT

Les rencontres de concertation inter associatives

La phase préalable a mis en exergue l’importance des rencontres inter associatives (les réunions des comités de suivi nationaux, les ateliers et séminaires algéro-français organisés entre juillet et décembre 2006). Elles apparaissent indispensables à l’élaboration d’une vision commune et à la création d’une dynamique collective.

 

Elles permettent de renforcer la cohésion des associations déjà impliquées dans le processus et d’intégrer les nouveaux membres dans le processus de construction du PCPA.

En plus des débats consacrés au Programme lui même, ces réunions favorisent une meilleure connaissance réciproque entre associations et des échanges sur leurs expériences.

Le comité de pilotage réunit trop peu d’associations et les Assemblées générales sont trop espacées dans le temps pour jouer ce rôle. Ce type de rencontre, qui donne l’occasion aux associations de discuter globalement des objectifs et de la mise en œuvre du programme et d’échanger, s’est donc poursuivi, durant la phase pilote.

 

Ø Deux rencontres ont ainsi eu lieu :

 

En juillet 2007, au siège du CFSI à Paris. Celle-ci a regroupé des membres français du programme avec les membres du comité de pilotage. Ce moment a été l’occasion d’informer les participants des activités du programme depuis l’assemblée de lancement du mois d’avril à Alger. Il a permis aussi de faire connaissance avec des membres qui n’avaient pas pu faire le déplacement du mois d’avril.

 

 

En octobre 2007, à Alger, une autre rencontre a mobilisé les membres, pendant deux jours, pour dresser un bilan d’étape, après un semestre d’activités. Ce qui a donné lieu, par ailleurs, à des propositions pour ajuster les actions du programme pour la phase 2008-2011. Voir le compte-rendu de la rencontre de bilan à mi-parcours.