Actualités

Le Petit Lecteur : la volonté de redonner goût aux métiers du livre

En partenariat avec l’association Alifbata de Marseille, l’association Le petit Lecteur pour l’accès à l’éducation et la culture d’Oran met en œuvre le projet « Les métiers du livre au cœur de l’insertion professionnelle des jeunes : la bande dessinée en appui ».

Nous venons d’achever la 2e session de formation qui s’est déroulée du 25 juin au 1er juillet au bénéfice de 25 jeunes venant de différentes régions d’Algérie (Chlef, Alger, Bedjaia, Akbou, Tlemcen et Oran).

La sélection s’est faite au démarrage du projet, en février, lors de la mise en place de la première session. Nous avons visé des jeunes désireux de s’inscrire dans ce processus d’apprentissage dans le domaine de la création et de la publication.

Le choix de la bande dessinée s’est imposé à nous car c’est un moyen d’expression très prisé par les jeunes qui lui manifestent un engouement total lors des manifestations qui lui sont consacrées.

Il s’agit d’un projet au cours duquel, après avoir sélectionné quelques auteurs/dessinateurs de bandes dessinées algériens, des écrivains potentiels ou des éditeurs, infographistes, photographes, nous les accompagnerons pendant le temps du projet jusqu’à la publication d’un livre.

Le projet a pour but de permettre à des jeunes désireux de s’inscrire dans le secteur professionnel du livre, d’acquérir les outils techniques et culturels et la formation qui leur permettront de participer à la production de cette publication.

 Le programme pédagogique s’énonce en deux grandes étapes.

  • La première concerne la fabrication du contenu, donc de sélectionner de jeunes initiés dans l’art de la BD, de l’écriture, de la photographie, de l’édition, de l’infographie ou de l’imprimerie, et de les accompagner jusqu’à l’obtention d’une production de qualité. Il s’agit aussi d’initier des jeunes aux métiers du livre dans sa globalité, du volet éditorial au volet diffusion et librairie. Par la mise en place des ateliers successifs d’initiation aux différents métiers du livre et une transmission des méthodes et d’outils dont les jeunes vont s’approprier pour développer leur activité professionnelle
  • La deuxième partie concerne la publication à proprement parler, qui sera le résultat de la formation-action initiée. Il s’agira de développer une synergie entre les deux ateliers, d’accompagner les phases de construction du livre collectif par les participant.e.s (plan, chemin de fer, devis, sélection des fournisseurs, maquette de textes, de photos et des planches de bande dessinées,) de démontrer la réalité de leurs acquis, sous la responsabilité pédagogique du bédéiste Yan Madé et du graphiste-maquettiste Georges Rivière, sous la supervision du Petit Lecteur et d’AlifBata..

 Le projet s’articule autour de trois résultats principaux

  • Par la mise en place d’Ateliers d’écriture de la BD encadré par l’intervenant bédéiste-scénariste Yann Made : ils sont axés sur les différentes possibilités pour raconter une histoire, sur les différentes techniques narratives et leur mise en pratique par des exercices. Les bédéistes viennent déjà avec l’idée d’histoires à développer. Le principe est de faire en sorte que les auteurs soient en maîtrise du récit qu’ils composent dont le thème portera sur l’Algérie. Chacun laissera libre cours à son imaginaire que ce soit sur l’Algérie d’hier, d’aujourd’hui, ou de demain ! 
  • Par la mise en place de d’Ateliers sur les métiers du livre encadré par l’intervenant graphiste-maquettiste Georges Rivière pour l’édition de la production de la BD par l’atelier et la présentation aboutie de leurs projets éditoriaux divers (de la conception à la réalisation)
  • Par l’accompagnement des jeunes à leur insertion professionnelle par le biais des institutions d’insertion ANEM, centre de formation professionnelle et leur immersion par des stages (chez les éditeurs, en imprimerie, librairie,..) ou à la création d’entreprises dans le domaine par le biais des différents dispositifs d’aide à la création d’entreprise comme le centre de facilitation, ANSEJ, ANGEM,..

La première session qui s’est déroulée du 24 au 28 mars 2018 a été enrichie par des intervenants externes comme Ameziane Ferhani sur l’histoire de la bande dessinée en Algérie, par Boussaâd Ouadi sur l’édition et la diffusion du livre en Algérie et Hichem Baba Ahmed dessinateur de presse dit le Hic !.

Pour la deuxième session nous avons fait intervenir l’auteur Akram El Kebir pour illustrer par son expérience le rapport de l’auteur à l’éditeur sur le plan technique (type de contrat, droits d’auteur,….). De même des interventions ont été faites sur les différents dispositifs existants dédiés à l’insertion professionnelle des jeunes.

Nous souhaitons à travers ce projet aider à l’émergence de talents, aux différents stades de la production du livre : auteurs, dessinateurs, éditeurs jeunesse, imprimeurs…

Et l’accompagnement des jeunes dans leur projet professionnel à savoir l’industrie créative (l’industrie du livre).

Que les jeunes trouvent leur inspiration et prennent leur envol dans les métiers du livre !

Portfolio