Les outils

Le FICR

Qu’est ce que le FICR ?

Le Fonds d’Initiatives Collectives de Rencontres (FICR) est un des outils du Programme d’Activités Communes Transversales (PACT). Le PACT a pour objectif le renforcement collectif des associations, la mutualisation des expériences et la mise en réseau des membres de Joussour.

Objectifs du FICR

L’objectif global du FICR est de contribuer au renforcement des capacités collectives des associations, par le soutien des échanges et des synergies entre elles et de favoriser l’organisation et la structuration de la société civile et enfin d’encourager le dialogue avec les pouvoirs publics.

Son objectif spécifique est de soutenir des actions mises en œuvre par un réseau d’associations seules ou en partenariat avec des collectivités locales algériennes et/ou françaises membres ou non membres du Programme, autour de thématiques liées aux questions de l’enfance et de la jeunesse et du rôle de la société civile dans ce champ d’action.

Critères d’éligibilité au FICR :

Le FICR vise à accompagner les initiatives de mise en réseau et de plaidoyer d’associations sur l’ensemble du territoire algérien, en partenariat ou non avec des ONG françaises ou européennes.

Les initiatives soutenues doivent être initiées et menées par un réseau d’au moins trois associations qui désignent une association algérienne, membre de Joussour, chef de file pour porter la responsabilité administrative et financière du projet. Le projet doit se dérouler sur une période de 12 mois.

Les initiatives soutenues sont forcément portées par des associations algériennes régies par la loi 90/31, déjà actives « sur le terrain » (activités et mobilisation de ses membres effectives) et désireuses de développer leurs réseaux en fonction d’un intérêt thématique, territorial ou transversal. Ces initiatives s’inscrivent dans les objectifs spécifiques du programme et bénéficient directement à des organisations développant des projets au bénéfice des enfants et des jeunes.

L’association algérienne chef de file doit être en partenariat avec au moins deux associations algériennes et/ou européennes. Le réseau peut être élargi à des associations ou à des collectivités locales non membres du programme.

Les initiatives visant à associer ou à développer des actions de plaidoyer en direction des institutions et pouvoirs publics algériens sont favorisées.

Etapes de l’appel à projets du FICR :

Les modalités de mise en œuvre du FICR comportent deux phases :

Première phase :

Pour la mise en œuvre du FICR, un appel à manifestations d’intérêt (AMI) est lancé auprès des membres de Joussour en vue de récolter leurs idées et intentions de mise en œuvre d’actions collectives.

Des rencontres, des activités collectives seront proposées par la cellule afin de favoriser la naissance d’initiatives collectives.

Seconde phase  :

Les réponses reçues, dans le cadre de l’AMI, feront l’objet d’un programme d’accompagnement à la formulation des propositions complètes, animé par la cellule de coordination afin d’orienter les porteurs d’actions collectives, de leur offrir l’opportunité de se rapprocher pour finaliser la demande commune.

Types d’actions soutenues

  • Rencontres de partages et d’échanges d’expériences au niveau local, régional et/ou national afin de permettre une large participation des acteurs qui travaillent dans le domaine de l’enfance et/ou de la jeunesse ;
  • Organisation de forums de discussion (séminaires, conférences, tables rondes) pour favoriser le dialogue entre les organisations de la société civile et les pouvoirs publics ;
  • Mise en réseau des acteurs œuvrant dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse (associations, animateurs, éducateurs, maison de jeunes, APC) ;
  • Mise en œuvre d’actions collectives de plaidoyer en faveur de l’enfance et de la jeunesse ;
  • Mise en réseau et échanges de pratiques dans des domaines spécifiques relatifs à l’enfance et à la jeunesse ;
  • Mise en réseau des associations actives en faveur des enfants et des jeunes sur un même territoire (localité, Wilaya).

Eléments budgétaires relatifs au FICR

Pour la phase 2010-2012, le budget total du fonds s’élève à 213 600 € cofinancé à hauteur de 75 % par Joussour soit 160 200 € de dotation globale.

Le budget total maximum de l’action collective est de 26 700 € et son budget minimum de 6 000 € ;

La répartition du financement de l’action collective est la suivante : subvention maximale par le fonds de 75 %, apport valorisé de 10 % maximum et apport en cash de 15 % minimum ;