Actualités

Le FAIJ un outil au service des Jeunes

Le programme Joussour a organisé, mi-avril, le bilan final des projets soutenus par le fonds d’appui aux initiatives de Jeunes FAIJ 2013- 2015. Les jeunes porteurs de projets et les responsables des associations qui se sont engagés à les accompagner ont été invités à partager leurs acquis, les effets qu’ont eu ces Actions sur eux, sur l’association et sur les publics cibles.

Il s’agit de la seconde édition du FAIJ, qui vise à :

  • Appuyer la réalisation de projets dont les principaux acteurs sont des jeunes de 15 à 30 ans
  • Développer les valeurs solidaires et citoyennes chez les jeunes ;
  • Encourager l’expression de leurs talents, de leur capacité d’action et de création dans le domaine de la citoyenneté
  • Contribuer à la valorisation et à la reconnaissance du rôle du jeune citoyen dans le maintien de la cohésion sociale, la gestion de la cité et la prise d’initiative.

L’appel FAIJ 2013-15 a permis de soutenir 16 projets dans 11 wilaya (Alger, Annaba, BBA, Béjaia, Biskra, Bouira, Constantine, El Oued, Guelma, Laghouat et Oran).

L’enjeu premier de ce fonds est la mobilisation citoyenne des jeunes. Toutefois, comme pour l’édition 2012, des conclusions de cette rencontre, il ressort également un renforcement des capacités des associations.

Effectivement, pour la plupart, cela a permis de lancer de nouvelles dynamiques au sein de l’association et de renforcer sa gouvernance et sa base sociale.

Le problème de la relève et la place des jeunes dans l’association ont été longuement traités à travers les séances plénières et les travaux en atelier.

Qu’il s’agisse d’associations porteuses du projet ou tutrices d’un groupe de jeunes, le bilan est positif. La majorité s’est accordée que l’outil FAIJ, permet d’assurer une relève, plus particulièrement pour les associations bénéficiaires de ce fonds et pour la société civile de manière générale.

Qu’ils choisissent de rester dans l’association ou de créer la leur, les jeunes ont pu pratiquer et comprendre les règles de management d’un projet et de voir de plus près le fonctionnement de l’association ce qui leur permet de mieux appréhender leur engagement associatif.

De l’avis de tous, le FAIJ offre aux jeunes un cadre et des moyens pour se positionner en tant qu’acteur responsable et leur permet de diffuser les valeurs citoyennes.

 Il a également permis de mettre en exergues les constats suivants :

- Le travail intergénérationnel et la relève dans une association, ne sont pas évidents pour tous. Ces aspects doivent être traités et pris en compte dans la planification stratégique de l’association.

- La mise en capacité et la confiance sont des préalables incontournables pour une plus grande implication des jeunes en tant que responsables sur des actions mais également en tant que partie prenante de la gouvernance

- Il est important que la communication soit organisée de manière à ce que tous les membres soient bien informés. Il est recommandé que les règles de fonctionnement et les relations contractuelles avec le bailleur de fonds soient connues de tous et que les décisions prises par les responsables de l’association soient expliquées et argumentées.

 Comme cela a été dit par Yves le Bars (président du CFSI) lors de la dernière assemblée plénière ‘’les projets lancés pour et avec les jeunes, les ont libéré et cela nous a oxygéné’’.


saf

Portfolio

Atelier 2 Atelier 1 Atelier 3