Actualités

La participation de l’assotiation Tudert au congrès des CCJ organisé par l’ANACEJ

Le Conseil Communal de Jeunes de Chellata porté par l’association " Tudert" a participé aux travaux du congrès de l’ANACEJ (l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes) organisé les 27 et 28 octobre dernier à Villeurbanne dans la périphérie lyonnaise.

Le Congrès de l’ANACEJ rassemble tous les 2 ans les différents acteurs de la participation des enfants et des jeunes. Cette année, la 10ème édition du Congrès a eu lieu à Villeurbanne les 27 et 28 octobre. Co-organisé avec la Région Rhône-Alpes et la ville de Villeurbanne, cet évènement marque le véritable temps fort de la vie de l’association. 

La thématique de la mobilité était au cœur de cette rencontre. Tous ensembles, on a abordé les problématiques de mobilité urbaine et internationale, de la place des jeunes dans l’espace commun, de l’exploration de l’espace virtuel et des modes de déplacements alternatifs… En parallèle de cette réflexion sur la mobilité on a porté un regard sur la place des jeunes dans notre société et sur le dialogue nécessaire entre les générations.

Au programme de ces deux jours, deux parcours spécifiques

1) Pour les 9-17 ans : les participants ont travaillé en petits groupes par atelier. Ils ont rencontré des experts et des porteurs de projets pour échanger sur les problématiques du Congrès. Des activités de détente et des soirées ont rythmé cet événement et ainsi permettre aux différentes délégations de se rencontrer. 

2) Pour les adultes ; jeunes, professionnels et élus : un parcours fait de débats, de conférences et de temps d’échanges de pratiques a été spécialement prévu. Notons par exemple la table ronde avec Michael Bruter, sur le vote et les jeunes, qui a permis de présenter les résultats de la grande enquête que nous avons mené sur le sur le sujet.

 

CCJ Chellata, par Karim Slimani :

Plus de 800 jeunes, élus municipaux, et responsables associatifs ont pris part à cette rencontre.

La mobilité des jeunes a été la thématique principale de cette rencontre, marquée par la présence de monsieur P. Kanner ministre français de la ville, de la jeunesse et des sport, il a échangé avec les jeunes élus municipaux en plénière.

Outre les liens qui se sont créé avec de nouvelles associations, CCJs et l’échange de bonnes pratiques et expériences, le congrès a été aussi une opportunité d’apprentissage et de renforcement des capacités des participants. Les conférences, les différents ateliers, les plénières et les moments informels étaient d’une grande importance. Malgré les différents contextes politique, social, culturel et économique qui ont impulsé la création des CCJs en Europe ou en Afrique, la démarche reste la même et primordiale pour l’implication de la jeunesse dans la politique de leur pays.