Actualités

La mobilité au coeur de l’engagement à Bariq21

A 26 ans, Adam Tabbouche est la mascotte de l’association Bariq 21. Ce jeune chimiste de formation se définit comme un militant écologique et militant pour les droits de l’Homme. Il rêve d’un monde durable sans pollution et d’une Algérie tolérante où règne le vivre ensemble. Dans cette interview, Adam, qui est bénévole de l’association mais aussi vice-président, nous livre ses pensées sur la mobilité de jeunes.

Adam, est-ce qu’il y a beaucoup de jeunes dans votre association ? Si oui, qu’est-ce qui les attire et leur donne envie de s’engager ?

A l’association Bariq21, il y a beaucoup de jeunes engagé(e)s, solidaires et plein d’énergie (54 jeunes actifs(ves)). Je pense que s’ils sont très nombreux(ses) à militer avec nous, c’est parce ils et elles ont trouvé un cadre agréable qui leur permet de s’épanouir et développer leurs capacités et enrichir leur capital et tisser des liens d’amitié.  

La politique de transparence et de consultation collective utilisée par les membres du bureau notamment lors de la prise de décisions est un atout très important pour attirer les jeunes mais surtout les pousser à s’impliquer et s’engager encore plus.

Et enfin la communication utilisée par le staff de l’association Bariq21 pour faire adhérer les jeunes mais aussi communiquer de tout ce qui se passe à l’association.

Nous avons remarqué qu’à chaque fois qu’un jeune de votre association participe à une activité dans une autre wilayas, vous mettez ça en valeur avec une publication facebook. Pourquoi ?

Oui  effectivement,  comme je l’ai déjà souligné, l’association Bariq21 est composée d’une équipe de communication très engagée , l’une de ses taches est d’informer sur toutes les activités ainsi que les déplacements et opportunités de  voyages des membres au niveau local national et international afin de  promouvoir le travail de notre association et mettre en exergue les jeunes militants et par voie de conséquence ils ou elles seront connu(e)s sur la place publique localement sans oublier que c’est motivant pour les jeunes quand on parle d’eux et d’elles sur les réseaux sociaux .

Votre association bénéficie également du soutien de Joussour dans le cadre du FAAAL pour la mise en place d’un échange Skikda-Oran avec Graine de Paix, qu’est-ce que ces échanges vous apportent ?

Echange d’expérience de part et d’autre, on dresse des ponts de partenariat et de coopération entre la société civile Algérienne et créer une dynamique de mutualisation et de solidarité nationale des OSC. Le projet FAAAL vient pour consolider notre relation avec Graine de paix et projeter des projets en commun dans l’avenir.

Est-ce que vous encouragez aussi les déplacements à l’international ? Pourquoi est-ce important d’après vous ?

Le déplacement à l’international est enrichissant pour le jeune participants et permet d’avoir une plus-value en visibilité pour l’association. Aussi, le fait de faire voyager un jeune vers l’international nous permet de les motiver d’avantage et créer une dynamique entre elles et eux qui les poussent de militer d’avantage pour bénéficier de telles opportunités, sans oublier que nos jeunes renforcent leur capacités et leurs compétences en matière de communication.

As-tu un message à faire passer aux jeunes des autres associations ? Ou aux associations de manière général ? Sur le sujet de la mobilité et des échanges ?

La mobilité des jeunes est indispensable, elle est l’essence même du renforcement de leur capacité en matière de communication, elle leur permet de s’ouvrir sur le monde et par voie de conséquence ils ou elles deviennent plus tolérant(e)s, plus solidaires et plus engagé(e)s vis-à-vis des causes pour lesquelles ils ou elles militent.   

Portfolio