Etudes et sources ouvertes

LANCEMENT DU RAPPORT AFRICAIN SUR LE HANDICAP

Les 2 et 3 Décembre 2014 l’African Child Policy Forum (ACPF) a procédé, à Addis Abéba en marge d’un symposium sur le handicap, au lancement de son rapport intitulé « ACCÈS REFUSÉ » un recueil de Témoignages de personnes en situation de handicap en Afrique.

L’ACPF est une institution panafricaine indépendante et à but non lucratif de recherche et de dialogue sur l’enfant africain basée à AddisAbéba. Elle a été établie avec la conviction que mettre la question des enfants à l’ordre du jour est fondamental pour la réalisation de leurs droits et de leur bien-être et pour amener un progrès social et économique durable en Afrique.

Les personnes en situation de handicap restent les plus marginalisées et les plus exclues dans la société. Elles font face à une litanie d’obstacles physiques, de discriminations, et sont souvent confrontés à un risque élevé d’abus et de violence.

De nombreux enfants en situation de handicap ainsi que leur famille sont sévèrement privés des ressources et des services de base qui pourraient leur permettre de se développer pleinement. Les opportunités d’éducation, de socialisation et de reconnaissance leur sont niées.

Le rapport de l’ACPF, Accès Refusé, renforce non seulement cette disposition de la CIDPH, mais complète également le travail du Bureau du Rapporteur spécial de l’ONU sur le handicap en apportant la preuve de l’accessibilité des personnes en situation de handicap à l’environnement bâti en Afrique.

Accès refusé : témoignages de personnes en situation de handicap en Afrique reflète et fait écho aux voix de personnes en situation de handicap et, à travers leurs expériences et leurs opinions, attire l’attention sur la question de l’accessibilité au paysage urbain à travers l’Afrique. Indiscutablement, l’accessibilité à l’environnement bâti a été un obstacle majeur à l’inclusion sociale et physique des personnes en situation de handicap.

Bien qu’il existe des améliorations visibles en matière de législations et de politiques, l’environnement bâti reste physiquement inaccessible à nombre de personnes en situation de handicap. L’exécution et la mise en œuvre de ces politiques est particulièrement insuffisante et reste limitée en raison d’un manque de ressources, d’application des normes de construction, de sensibilisation, renforcés par le fait que les autorités urbaines ne considèrent toujours pas la question du handicap comme une priorité numéro un.

Comme souligné dans la CIDPH de l’ONU, les pays africains doivent entreprendre des avancées significatives vers un « design universel », qui implique que les bâtiments et les services soient accessibles à tous, indépendamment de leur statut.

 

CONTACTS

The African Child Policy Forum (ACPF)

P.O. Box 1179, AddisAbeba, Ethiopie

Tél : +251 116 628 192/196

Fax : +251 116 628 200

Mail : info@africanchildforum.org

Site : www.africanchildforum.org / www.africanchild.info