Actualités

L’Association Arc-en-ciel : pour la conservation et la valorisation de la diversité biologique et du patrimoine matériel et immatériel de la région des ksour du haut Atlas Saharien

Créée en 2007, l’association arc-en-ciel (présente à Ain Sefra, Wilaya de Naama) à vocation éducative et culturelle a pour objectif la conservation et la valorisation de la diversité biologique et du patrimoine matériel et immatériel de la région des ksour du haut Atlas Saharien.

Avec pour public cible les jeunes (13 – 40 ans), l’association organise des sensibilisations pour la préservation du patrimoine, de la biodiversité et l’environnement, en lien avec d’autres associations, les autorités locales, des institutions, des centres de recherches et des universités.

Depuis 2015, l’association en collaboration avec l’IUC (l’Union internationale de conservation de la nature) et en partenariat avec le Ministère des Ressources en Eau et de l’Environnement, la DGF (Direction générale des forêts), APC Ain Sefra, la direction de l’agriculture, direction de formation professionnelle et l’INRAA (Institut nationale de la recherche agronomique) travaille sur un projet pour la sauvegarde de l’abeille saharienne.

Le projet consiste à introduire l’insémination artificielle et intensifier aussi l’insémination naturelle chez les abeilles afin de préserver l’abeille saharienne endémique à la région de Aïn Sefra qui est menacée d’extinction. Les apiculteurs concernés, au nombre de 80, bénéficient d’un accompagnement minutieux. Au-delà de la multiplication des reines sahariennes artificiellement, il s’agit également d’un projet transfrontalier qui se veut un plaidoyer pour ce patrimoine naturel.

Pour l’association, nouvellement membre du programme, le PCPA est une opportunité de renforcer les liens et de créer des espaces de partage avec les composantes de la société civile mais également avec les pouvoirs publics.

Portfolio