Actualités

Culture pour tous, insertion des jeunes ayant un handicap

De jeunes artistes ont permis d’éveiller les consciences et de donner une belle leçon de vie… Oui, quand les obstacles imposés par l’environnement sont levés, ils prouvent la capacité de nos jeunes à relever les défis. Le 16 juin dernier, une troupe de jeunes artistes, composée d’une quinzaine de jeunes filles et garçons, ayant un handicap ou non a présenté une pièce théâtrale pour enfants, mais qui a ravi aussi bien les petits que les grands.

L’artiste Toufik Mezaache, qui a monté la pièce, dit à ce sujet ‘’que c’est une des meilleures expériences qu’il a eu à vivre’’. Le Défi semblait lourd à relevé au départ, mais côtoyer et travailler avec ces jeunes IMC, leur volonté de vouloir dépasser leur handicap, leur sérieux lors des répétitions, a levé tous les préjugés et permis à tous de dépasser leur peurs et d’aboutir à cette harmonie entre eux et les autres élèves de son cours et à ce beau spectacle.

Pour monsieur Mezaache, pour qui le monde du handicap était complètement inconnu, l’expérience avec ces jeunes lui a confirmé que le handicap n’est qu’une vue de l’esprit. Effectivement, malgré les problèmes d’allocution et de maîtrise de leur corps, leur présence est très forte sur scène.

Cette petite r-évolution, a été possible grâce à deux ‘’acteurs’’ importants le centre culturel Houari Boumediene de Sétif et l’association APIMC de Sétif.

Grâce au partenariat entre ces deux organisations, ces jeunes citoyens en situation de handicap, accompagnés par l’APIMC depuis quelques années, ont pu avoir accès à de véritables activités culturelles.

L’association, consciente que l’espace qu’elle leur offre ne permet pas la rencontre avec d’autres jeunes de leur âge, elle a donc saisi l’occasion offerte par le centre culturel pour leur apporter une plus grande ouverture vers le monde.

Pour se faire, ils ont élaboré un projet pour l’accompagnement de ces jeunes à travers des activités artistiques (théâtre, dessin, conte..) et une initiation à l’outil informatique, soutenu par Joussour dans le cadre du fonds FAP et réalisé en partenariat avec le centre culturel Houari Boumedienne.

Le Directeur du centre culturel, monsieur Guembour Mounir, a facilité l’insertion des jeunes ayant un handicap, très engagé, il est parmi les précurseurs de ce projet. Il a permis des aménagements, par la construction de rampes, déplacement d’ateliers et mise en place de poste adaptés (informatique) afin de faciliter l’accès à toutes les activités de leur choix. Par ailleurs, les membres de l’APIMC ont organisé avec lui une journée d’information pour expliquer à tout le personnel du centre sans exception, le type d’accompagnement adapté, pour que les participants soient le plus autonome possible.

Les animateurs et enseignants, confient que la présence de ces jeunes a apporté beaucoup de vie à la structure et que leur implication dans les différentes activités a été naturelle. Les autres enfants et jeunes les apprécient beaucoup et ceux sont liés d’amitié avec eux.

Le projet intitulé « éducation artistique et culturelle pour adolescents IMC » a bénéficié à 17 jeunes IMC dont 09 filles et a permis d’identifier les moyens et le dispositif à mettre en place pour permettre à ces jeunes d’avoir accès à un de leurs droits légitimes : avoir une activité culturelle.

Portfolio