Actions de proximité et de loisirs

Association pour la promotion de la lecture enfantine -Le Petit Lecteur -

« Le Petit Lecteur » initie les enfants au plaisir de la lecture

L’association Le Petit lecteur a pour objectif d’initier des espaces de lecture à travers la création de bibliothèques pour enfants et adolescents. Ces espaces sont avant tout un lieu où les enfants et les parents peuvent partager un moment de loisir autour de la lecture et ce, en dehors du temps scolaire.

« Le Petit Lecteur » initie les enfants au plaisir de la lecture

L’association Le Petit lecteur a pour objectif d’initier des espaces de lecture à travers la création de bibliothèques pour enfants et adolescents. Ces espaces sont avant tout un lieu où les enfants et les parents peuvent partager un moment de loisir autour de la lecture et ce, en dehors du temps scolaire.

Du 17 au 20 mars 2008, Oran a vécu au rythme d’un évènement culturel que l’association « Le Petit Lecteur » a voulu autour du conte. La deuxième édition de cette rencontre méditerranéenne a regroupé des conteurs et conteuses venus partager et faire partager des moments magiques aux Oranais petits et grands. C’est autour du slogan : « une paix contée dès l’enfance » que les festivités se succédaient. Le public nombreux a savouré ces moments de voyage dans les mondes imaginaires des conteurs, s’étendant de l’Europe au fin fond de l’Afrique en passant par le Maghreb.

Le palais de la culture, Zeddour Ibrahim, où est basée la bibliothèque du Petit Lecteur, qui compte quelques milliers de titres et plus de huit cents abonnés, était particulièrement animé. Les enfants se mêlaient aux conteurs et aux comédiens. La troupe du théâtre El Moudja de Mostaganem était programmée pour présenter une pièce « Al Assad wa El Hattaba »(Le Lion et les bûcherons), très attendue par les enfants et leurs parents.
Le merveilleux a tout de suite opéré ; les jeunes de cette troupe, habillés de costumes colorés, ont captivé toute l’attention de la salle de spectacle archi comble du palais de la culture.

D’autres festivités avaient eu lieu dans les écoles, les places publiques, le CCF (Centre Culturel Français) où se sont déroulées les spectacles de la Nuit du conte, et évidemment dans le très célèbre théâtre Abdelkader Alloula d’Oran.
Il est à noter que cette deuxième édition s’est déroulée sous le haut patronage du ministère de la Culture. L’association a bénéficié d’un soutien financier de leur part. « Au-delà du côté convivial, le conte est un médiateur éducatif. Il développe l’imaginaire et renoue avec la longue tradition orale de la grand-mère conteuse ou du Goual (le conteur du marché et des places publiques d’antan). C’est pour cela que nous avons voulu promouvoir ce genre à travers ces rencontres, mais aussi en organisant une formation d’une semaine à destination de six personnes, qui souhaitent devenir conteurs ou conteuses », commente Zoubida Kouti, ex-présidente de l’association.

Ce stage, soutenu par la Région PACA en France et la municipalité d’Oran, a été animé par le conteur congolais Jorus Mabiala. Les personnes formées ont, à leur tour, animé des espaces de lecture, qui sont d’ailleurs, de plus en plus nombreux. L’association est sollicitée par la municipalité et par d’autres communes pour aider à la mise en place de bibliothèques. Il est à noter que le premier fonds de la bibliothèque du Petit Lecteur a été constitué grâce au soutien de l’Union Européenne dans le cadre du programme ONG I et de la Banque Régionale du Livre de la Région PACA en France.

Les animatrices et les animateurs de l’association Le Petit Lecteur travaillent activement tout au long de l’année pour que les enfants et les adolescents fréquentent les lieux de lecture. Convaincus que ces espaces ne peuvent être vivants sans animateurs, sans médiateurs, l’association tente d’aider à généraliser cette pratique d’accompagnement d’enfants et d’adolescents à la découverte de la lecture comme un moment de plaisir et de loisir.

Un autre projet de formation à la protection de l’environnement a été mis en place en partenariat avec Cap Horizon, une association oranaise. Il est soutenu par la CTB (Coopération Technique Belge), la direction de l’environnement de la wilaya d’Oran et l’Education Nationale. L’objectif de ce projet est la création de classes vertes dans les établissements scolaires. Pour ce faire, les enseignants ont pu

bénéficier d’une formation quia duré deux semaines. De futurs formateurs sont aussi initiés pour former à leur tour des enseignants.
D’autres objectifs ont été atteints : la création d’un guide sur l’éducation environnementale sous forme d’un CD numérique, et l’édition d’un recueil de textes et de contes sur la protection de l’environnement.

Sans se substituer à une maison d’édition, Le Petit Lecteur a voulu promouvoir le genre du livre pour enfants et adolescents. Elle a pu, grâce au fonds d’aide à la création du ministère de la culture, éditer pas moins de dix-sept titres à raison de mille exemplaires chacun. Les contes ont été sélectionnés à travers un appel à projet d’écriture et le meilleur conte a été primé. Une opération similaire a été réalisée dans le cadre du programme « Alger Capitale de la Culture Arabe ». Quatorze titres ont vu le jour.