Actualités

Act’Or anime un séminaire sur ‘’l’Engagement associatif des jeunes au profit du handicap’’

Le séminaire s’est déroulé sur une journée complète, le 07 juin 2014 à la maison des jeunes Maoued Ahmed – Oran avec une première partie en plénière et des travaux de groupes. Il y a eu la participation d’une soixantaine de personnes, dont des étudiants et des parents d’enfants ayant un handicap.

Ce séminaire est une des activités du projet « Action jeune autour d’enfants en Situation de Handicap à Oran », élaboré et mis en oeuvre par le groupe de jeunes Act’Or, qui est actuellement composé d’une dizaine d’étudiants d’Oran. Ce projet est réalisé grâce à l’appui financier du Programme Joussour (fonds FAIJ) et la collaboration de l’association oranaise IMC Nour tutrice de ce groupe.

La matinée, il y a eu trois communications :

  1. ‘’Approche sociétale du handicap’’ de M Mustapha Lahici cadre du ministère de la santé.

M Lahici, après avoir énoncé certains textes de loi, a axé sur les idées reçues qui font que le véritable handicap est celui que la société inflige, en citant des exemples relatifs à l’accessibilité, telle que La Daira d’Oran, qui est inaccessibles pour une personne en fauteuil roulant. Pour appuyer cela, il a présenté des vidéos très émouvantes qui démontrent des difficultés que les personnes ayant un handicap ont au quotidien.

Suite à cela, l’un des membres d’Act’OrDjihaine Fenzar, lycéenne de 18 ans qui est IMC a témoigné de son vécu mais aussi de ce que son engagement associatif lui apporte comme satisfaction, et comment grâce à l’associatif elle a pu dépasser les freins et ses craintes.

  1. La seconde communication porte sur ‘’l’importance de l’engagement associatif chez les jeunes’’, présenté par Imène Tahraoui, présidente de l’association Smile. Elle a présenté l’expérience des Smile, dont la totalité des membres sont des jeunes.
  2. ‘’Médiation, et gestion pacifique des conflits au sein d’une société, d’un groupe ou d’une association pour une durabilité et pérennité du travail collectif’’ communication assurée par le docteur Nadira benktira , présidente de l’association Graine de Paix , aidée de Madame Tahraoui Kheira, psychologue et secrétaire générale de la même association.

En après-midi, il y a eu deux groupes de travail, un sur ‘’société et handicap’’, animé par Mme Tahraoui Kheira. Plusieurs parents d’enfants en situation de handicap étaient présents, ce qui a enrichi le débat par des témoignages poignants sur la difficulté de prendre en charge un enfant en situation de handicap au sein d’une société qui ne prend pas assez en compte leurs besoins et leurs droits. 

Le deuxième atelier portait sur ‘’l’engagement des jeunes dans le monde associatif’’. Trois questions ont été soulevées : comment susciter l’engagement associatif chez les jeunes, comment valoriser le travail associatif des jeunes, et comment le pérenniser. 

Ce séminaire a permis d’informer et de sensibiliser d’autres jeunes à la cause des personnes ayant un handicap. Cela a permis au groupe Act’Or de renforcer ses capacités en terme de plaidoyer et de structuration du groupe avec une possibilité de voir le nombre de ses bénévoles s’agrandir.

Portfolio